AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Si différentes (Elwing)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isil Tulkas
lil' Elven princess
avatar

Messages : 1320
Féminin
Feuille de personnage
Race: Elfe
Alignement: Bon

MessageSujet: Si différentes (Elwing)   Jeu 27 Mai - 14:59

Un magnifique pays que le Rohan, Isil était ici en tant qu'espionne, enfin pas exactement, étant donné qu'elle n'espionnait pas le Rohan mais plutôt les forces de Sauron présentent. Ce n'était pas parce que les humains ne les voyaient pas qu'il n'y en avait pas. Theoden était bien sûr au courant de l'action des Elfes, c'était la meilleure chose qu'il pouvait arrivé, une véritable alliance. Logiquement, ça ne devait pas être la princesse qui devait s'occuper de cette mission, d'ailleurs pour une fois elle ne ronchonnait pas trop de cette mise à l'écard, bien contente de pouvoir passer du temps avec le beau prince de Winterfell mais Theoden avait souhaité sa présence. En faite sortir de Fondcombe faisait beaucoup de bien à la jeune femme, même si la présence du prince lui manquait, ce sentiment si étrange, qu'elle n'arrivait pas à définir. Chevauchant relativement discrètement, dans son capuchon gris, Isil parcourait le pays sous le ciel bleu. Malgré la discrétion donc elle essayait de faire preuve, il était difficile de ne pas se faire remarquer sur le dos de son Maeras.

Au final, la jeune femme vit l'heure du repas arriver, cependant elle n'avait pas prit de nourriture, Theoden l'avait invité à manger, mais elle avait dépêcher un oiseau pour le prévenir, elle s'était bien trop éloignée d'Edoras. Au loin, son regard d'Elfe remarqua un petit village, et c'était sa destination pour ce midi, ensuite elle reprendrait sa route, elle devait être rentrée avant la nuit, tels étaient les consignes.Isil sauta de cheval avant de pénétrer dans le village en silence, elle préférait éviter les auberges trop bruyante à son goût, et sans enlever son capuchon, elle emmena son étalon boire de l'eau fraiche, il l'avait bien mérité. Même si elle ne semblait pas prêter attention à se qui l'entourait, chaque sens de la princesse était à l'affût, essayant de capter la moindre information.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing Sorindë

avatar

Messages : 18

Feuille de personnage
Race:
Alignement: [Bon][Neutre][Mauvais]

MessageSujet: Re: Si différentes (Elwing)   Jeu 27 Mai - 18:44

    Il n'était pas moins de six heures du matin lorsqu'Elwing quitta Edoras. Habillée d'une tunique verte, de bottes de cavaliers, et d'une cape noire, la jeune femme ressemblait à s'y méprendre aux elfes, bien qu'elle ne l'était qu'à demi. A vrai dire, elle s'en fichait pas mal, puisqu'ici, elle était considérée comme une humaine. Elle salua plusieurs jeunes femmes qu'elle connaissait lorsqu'elle quitta Edoras, sur le dos de son cheval. Elwing s'était trouvé une occupation, mis à part ses patrouilles, bien sûr, mais pour l'instant, personne ne semblait avoir besoin de ses services. L'occupation, en l'occurrence, dans un pays constitué d'une population qui ne vivait qu'autour du cheval, consistait justement à aider, à chercher ce qui n'allait pas chez certains chevaux très récalcitrants. Ce matin-là, elle avait rendez-vous, justement, dans un petit village, à une heure de cheval d'Edoras.

    Elle quitta donc la capitale, et, ayant franchi les portes, mis son cheval au galop. L'animal était un descendant des Mearas, et Elwing le montait différemment. Avec une selle et une bride, certes, mais la jeune femme avait la main au-dessus de son encolure, les deux rênes dans une main, et le dirigeait ainsi. Sa voix suffisait à le faire ralentir ou accélérer. Quand elle arriva, une heure plus tard, au village, les villageois l'accueillirent chaleureusement. En ces temps de troubles, Elwing se méfiait de tout, mais ces villageois étaient trop gentils pour faire du mal. On la conduisit près de l'enclos à chevaux, ou, seul, un cheval noir, se tenait au centre, les naseaux dilatés, et les yeux écarquillés. Elle attacha son propre cheval à la clôture, et passa par dessous. S'approchant doucement de l'étalon, elle le contourna, lui fit peur ; il ne bougea pas d'un pouce, et sembla curieux. La jeune femme passa ainsi son temps avec l'animal, et, lorsque, à midi, elle sortit de l'enclos, elle se tourna vers son propriétaire ; « Ce cheval va parfaitement bien... Seulement, evitez de lui donner trop de grain, si vous ne le faîtes pas travailler, c'est là la raison de son excitation.. » Le brave homme hocha la tête, et Elwing sourit. A cet instant, une voyageuse, capuchon rabattue, entra dans le village. Elwing l'observa un moment, et remarqua aussitôt que son cheval était un Mearas. Ce ne devait pas être n'importe qui ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil Tulkas
lil' Elven princess
avatar

Messages : 1320
Féminin
Feuille de personnage
Race: Elfe
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: Si différentes (Elwing)   Jeu 27 Mai - 23:33

Isil se sentait un peu seule, elle n'avait quitté Fondcombe que depuis le petit matin, et pourtant elle n'avait personne à qui parler, mis à par Hyeros bien sûr. Mais si elle ne parlait pas, elle écoutait beaucoup, elle ne souhaitait pas que l'on remarque qu'elle était une Elfe, c'était aussi pour ça qu'elle ne retirait pas son capuchon, c'était trop risqué, sans parler qu'elle ne savait pas quel accueil les hommes lui réserverait, la méfiance était un poison dans les lignes des peuples libres. Enfin, elle devrait bien trouver à manger, même si elle pouvait le faire dans la nature, elle préférait demander aux hommes, après tout elle faisait preuve d'une certaine humilité et confiance, n'était ce pas important pour les relations des peuples? De toute façon, elle avait de quoi payer, et Aragorn, tout comme ses frères, lui avait déjà expliquer mille fois que lorsque l'on payait, les hommes tenaient leur curiosité à l'écart.

Abandonnant les rênes de son Maeras Isil le laissa boire tranquillement, elle surveillait d'un coin de l'oeil une jeune femme, qui l'avait observer à son arrivée. Enfin non, pas elle, plutôt Hyeros, ça ne faisait aucun doute, elle avait reconnu la race si pure des Maeras, ce qui n'était pas offert à tous. Il ne fallut que peut de temps à Isil pour comprendre pourquoi elle avait pu reconnaître son animal, une Elfe. La forme de ses oreilles ne trompait pas, mais Isil était septique, que ferait un Elfe au Rohan? Isil marchait doucement en direction de la jeune femme blonde au visage angélique, sans réellement se soucier d'Hyeros, qui d'ailleurs la suivit aussitôt, marchant à côté d'elle comme si de rien n'était. Repoussant légèrement son capuchon pour laisser apparaître son visage, tout en maintenant ses oreilles cachées, Isil adressa un sourire à la jeune femme.

"Bonjour, pourriez vous m'indiquer une auberge où me restaurer?"

Isil espérait avoir la chance d'avoir quelqu'un à qui parler le temps d'un repas, mais elle ne pouvait qu'espérer, après tout la jeune femme pouvait très bien être occupée. De toute façon, la solitude n'était pas si terrible que ça, au pire, elle mangerait en compagnie de son Maeras, au moins, il ne serait pas seul, puis elle repartirait sans doute à l'exploration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing Sorindë

avatar

Messages : 18

Feuille de personnage
Race:
Alignement: [Bon][Neutre][Mauvais]

MessageSujet: Re: Si différentes (Elwing)   Sam 29 Mai - 23:14

    Non, en effet, ce n'était pas n'importe qui. L'assurante démarche de la voyageuse n'avait rien à envier avec la grâce qu'elle possédait. Vivant chez les humains, Elwing marchait plus comme eux, désormais, que comme une elfe. Mais la voyageuse, marchait bel et bien comme les elfes. Elwing ne s'en serrait pas aperçue si elle n'avait pas plus prêté attention que ça à la voyageuse. Il fallait un bref instant à Elwing pour remarquer que la voyageuse s'avançait vers elle avec un sourire accueillant. Elle repoussa son capuchon, cependant, Elwing ne vit pas ses oreilles, encore dissimulées.

      « Bonjour, pourriez vous m'indiquer une auberge où me restaurer ? »

    Elwing offrit un sourire chaleureux à la voyageuse. Son regard se posa un instant sur le Mearas qui s'était rapproché de sa maîtresse, puis revint se poser sur celle qu'elle pensait être une elfe. Elle regarda un bref instant alentour, et, voyant quelques villageois intrigués, s'adressa enfin à la voyageuse ;

      « Oui. Suivez-moi, je vous y conduit. »

    Sans même attendre une réponse de la part de son interlocutrice, Elwing fit demi-tour, et conduisit la voyageuse dans les ruelles du petit village, jusqu'à atteindre une bâtisse éloignée des autres. Il y avait là une écurie, et un paddock, ainsi qu'un petit corral. Le bâtiment qui jouxtait l'écurie était bien une auberge, dont le nom, en lettres d'argent, était inscrit sur une enseigne pendant au-dessus de la porte ; Au petit met fumé. Elwing y venait souvent, lorsque ses patrouilles l'amenait par ici, et elle connaissait l'aubergiste. C'était un endroit tranquille, ou les gens vous servaient sans poser de questions.

      « Voilà, nous y sommes. Vous serrez bien traitée ici. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil Tulkas
lil' Elven princess
avatar

Messages : 1320
Féminin
Feuille de personnage
Race: Elfe
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: Si différentes (Elwing)   Dim 30 Mai - 12:54

Isil avait du mal à se rendre compte de tous ces petits détails qui trahissaient son origine, sans doute parce qu'elle ne côtoyait que rarement les terres des hommes. D'ailleurs elle fut surprise de voir que cette Elfe tenait sans doute plus d'eux que de son peuple, mise à part la finesse de ses traits. Isil se sentait encore moins à sa place en voyant les différences entre elle et cette jeune Elfe, mais elle essayait de ne pas y penser, de toute façon ce soir, elle retrouverait les siens et son doux foyer. Mais en attendant la jeune femme semblait tout à fait agréable et se fut avec un sourire qu'elle accueillit Isil, se qui était en soit réconfortant, loin des regards méfiants des hommes. Isil ne leur en voulait pas, elle comprenait largement leur méfiance, mais ça n'avait tout de même rien de bien agréable. Isil ne loupa pas le regard vers son Maeras, il attirait bien souvent les regard de tous, même au sein de Fondcombe. La jeune princesse remercie d'un geste de la tête la jeune femme avant de la suivre, toujours suivit par son étalon qui semblait bien décidé à la suivre où elle irait.

Parcourant les rues du petit village, l'Elfe prenait bien soin de dissimuler sa lame sous sa cape, nul besoin d'effrayer la population que ne se montrait pas le moins du monde agressif. Il faut dire que jusqu'à présent, malgré la méfiance, les hommes s'étaient montrés relativement agréable avec elle, elle n'avait nullement à se plaindre. Isil essaya de discrètement parler à son étalon, mais ce genre de chose passait rarement inaperçu, surtout que l'animal rejoignit l'abreuvoir situé devant l'écurie, pour rester en vue de sa cavalière, bien qu'elle ne s'inquiétait pas, son Maeras savait se défendre.


"Merci beaucoup. Si vous le souhaitez je vous invite à déjeuner pour vous remercier, et peut être pourriez vous satisfaire ma curiosité de voir une Elfe vivre ainsi chez les hommes."

Isil ne pouvait pas s'en empêcher, la curiosité la dévorait.

"Je me nomme Isil, et lui c'est Hyeros."

La princesse avait désigner son compagnon, qui semblait encore les observer alors qu'elles se trouvaient devant l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si différentes (Elwing)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si différentes (Elwing)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre de l'Anneau :: La Terre du Milieu :: Le Rohan-